emag

Le dernier conseil municipal du 8 avril portait principalement sur le budget 2015, premier budget entièrement élaboré par la nouvelle municipalité.

Force est de constater que le compte n’y est pas, ni sur la forme, ni sur le contenu.

Le Maire a fait le choix (assumé en conseil municipal)de ne fournir que le minimum d’informations sur ce budget. Pas d'orientations, pas de détails, pas d'actions (ou si peu), pas d'explications, pas de réponses aux questions.Est-ce bien sérieux ? Un budget opaque pour un Maire qui veut donner des leçons de transparence.

D’autant plus que le budget présenté est inquiétant:

L’équilibre financier ne tient que grâce à des recettes exceptionnelles pour équilibrer une augmentation structurelle des dépenses :

• Des recettes exceptionnelles (non garanties pour 2016 et les budgets suivants) à hauteur de 740 000€:

- 380 000€, par le Fonds de Solidarité de la Région Ile de France

- 360 000€ par une ponction du budget d’assainissement, ce qui ne permettra pas la rénovation de la Chaussée Jules César

• Une augmentation de +2,1% des dépenses de fonctionnement (malgré toutes les promesses de campagne) avec unpic sur la masse salariale à +4,28%

C’est une fuite en avant qui permet de cacher la réalité cette année, mais qui génère déjà une situation difficile pour le budget2016. C’est un financement à minima de 1,3M€ que les orientations (ou les manques d’orientations) prisescette année font d’ores et déjà peser sur le budget 2016.

En ce qui concerne les investissements, les propositions budgétaires sont minimalistes.Faute de moyens financiers suffisantsgénérés par ce budget 2015, les investissements déjà très faibles l’an dernier, sont encore en diminution de -18,32% cette année, avec entre autre :

  • une baisse de -27,86% des investissements pour le patrimoine (à peine 2M€)
  • une diminution encore plus importante pour l’espace public : -43,95% (1,3M€)

En réalité, à la lecture du budget présenté par la municipalité, il n’apparait aucun investissement structurantni le moindre signe d’accélérateur sur l’entretien du patrimoine pourtant annoncé comme une priorité.

Vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous contacter.

Le groupe Eaubonne, notre ville : Marie-José Beaulande, Frédéric Legendre, Jean Aubin, Alexandra Girard, Bernard Le Dûs, Sylvie Daunesse, Gilles Thuillier

www.eaubonnenotreville.fr

contact@eaubonnenotreville.fr

facebook : Eaubonne notre ville

twitter : @EaubonneNV

emag