Une grille de critères d'attribution des logements sociaux a été proposée lors du conseil municipal du 4 février.

Les critères en eux-mêmes ne posent pas de problème, ces critères étant ceux que notre équipe utilisait de façon moins compliquée. Mais, dans l'esprit de tout ce que nous avons pu lire sur les logements sociaux, il était clair que l'objectif de cette délibération était uniquement de montrer le soi-disant manque de transparence de notre équipe, ce que nous réfutons. Transparents nous l'étions, et le Maire et l'Adjointe recevaient énormément pour expliquer et orienter.

Au cours de la discussion, nous avons aussi demandé en quoi ces critères allaient permettre "que les logements sociaux bénéficient d'abord aux habitants" comme l'affirment le Maire et son équipe.

Il a été reconnu que la ville ne peut pas légalement privilégier certaines catégories de personnes. Nous avons donc dénoncé ce double discours, qui vise à tromper les habitants.

De la même façon, alors que la nouvelle équipe municipale sait que pour permettre la construction de logements sociaux, la Ville doit apporter une garantie d'emprunts au bailleur, ce qu’elle s’apprête d’ailleurs à faire, le Maire continue de parler de "dette cachée" dans sa "lettre du Maire".

Nous souhaitons vivement que cessent ces contre-vérités. Le logement pour tous est une question trop sérieuse pour ne pas être débattue en responsabilité.